Bref aperçu historique                                            Décors et motifs

La fabrication des tapis est un artisanat très ancien. Son origine remonte à la même époque que les premiers vêtements. Ils étaient tissés par des ethnies nomades sans écriture. Le tapis a joué un rôle de transmission du savoir. Le tapis peut alors être considéré comme le dépositaire de la parole d'un peuple.

Avec l'avènement de l'Islam en 622 après JC survient une première démocratisation du tapis : le Coran prescrit à chaque croyant d'utiliser une surface propre pour réciter ses prières.

Puis dans l'antiquité et le début du Moyen-Age les tapis étaient utilisés comme cadeaux de relations et aussi pour le paiement des impôts. C'est à la Renaissance que, grâce au commerce et surtout par les dons faits aux souverains, le tapis fit son entrée en Europe. Collectionner des tapis est resté pendant longtemps un plaisir côuteux réservé aux européens fortunés et plus tard aux américains. A partir de 1960, une deuxième vague de démocratisation se produisit en occident,les tapis devinrent d'un prix abordable et s'adaptèrent aux normes occidentales.

Dans l'Art du tapis chaque motif est issu d'un symbole qui se décline sous de nombreuses formes. Figures abstraites et géométriques, ou animaux stylisés, ces symboles d'origine nomade sont l'expression de croyances et superstitions. Les motifs changent selon les tribus et les villages ce qui permet aussi de situer géographiquement l'origine du tapis.

Objet du quotidien et de la convivialité, on s'y assoie pour partager un thé ou un repas, pour discuter avec ses hôtes.

Bien plus qu'un élément d'ameublement, le tapis peut avoir une vraie signification, par ses dessins, ses couleurs, ses motifs, sa confection.

 

Le tapis participe à un art de vivre et à un certain sens de l'hospitalité.

LE TAPIS FAIT MAIN

Les principales régions du tapis

 

Les tapis les plus réputés sont ceux que l'on appelle couramment "les tapis d'Orient".

            TURQUIE, IRAN, CAUCASE, AFGHANISTAN, INDE, NEPAL, CHINE, PAKISTAN

Cette énumération n'est pas exhaustive puisqu'on en trouve aussi en Afrique du Nord et en Europe, avant la révolution industrielle du XIXe siècle.

Les tapis sont la plupart du temps en laine (de mouton) ou plus rarement en soie.